Protection de l’enfance

Offre d’accompagnement à 360° des CREAI

La Haute Autorité de Santé a publié en janvier le premier cadre national de référence pour l’évaluation globale de la situation des enfants en danger ou risque de danger.

Cette recommandation, constituée de 3 livrets, fait suite à une demande de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et du secrétariat d’État en charge de l’enfance et des familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé.

Elle s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance et du plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants. Pour la première fois dans le champ de la protection de l’enfance, elle propose un guide d’accompagnement à l’évaluation sur un plan méthodologique et théorique, visant à soutenir les professionnels dans leur démarche d’évaluation de la situation et de l’enfant.
La fédération nationale des CREAI : l’ANCREAI, mobilisée depuis longtemps sur la thématique de la protection de l’enfance, s’inscrit dans les lignes des recommandations des bonnes pratiques de la HAS.

Ainsi est née l’offre à 360°, d’accompagnement dans le secteur de la protection de l’enfance.

Formation aux 3 volets du cadre national de référence pour l’évaluation de la situation des enfants en danger ou risque de danger, publié par la HAS.

La gouvernance globale du dispositif d’évaluation des informations préoccupantes

Le circuit de l’information préoccupante du recueil au traitement

Utiliser l’outil d’évaluation

L’accompagnement proposé par le CREAI PACA et Corse vise à proposer à chaque acteur impliqué dans l’accompagnement d’enfants en danger ou en situation de l’être une « évaluation partagée des situations avant, pendant et à la sortie de la mesure, dans la perspective d’élaborer un PPE et des projets personnalisés » complémentaires et transversaux. Cet accompagnement est par la sorte proposé aux territoires, mais également aux organismes gestionnaires désireux de disposer d’un outil partagé permettant d’évaluer les situations des enfants qu’ils accompagnent.
Cet accompagnement s’inscrit également dans un contexte politique qui tient compte du déploiement de la Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance. La préparation à la sortie du dispositif ASE, ainsi que l’évaluation des capacités d’autonomie du futur jeune majeur, sont par conséquent des thématiques à intégrer dans l’accompagnement proposé.

Contenu de l’offre à 360° :

Notre offre se veut modulable et en capacité de répondre aux attentes respectives des différents acteurs concernés : de l’évaluation des IP à la réorganisation de la « gouvernance » du circuit des IP, en passant par une offre relative à la mise en place des PPE ou des projets d’accès à l’autonomie.
Notre offre s’inscrit dans les lignes des 3 livrets constitutifs de la dernière recommandation de bonnes pratiques.

Les référentiels théoriques sont les suivants :

  • Apports de la démarche de consensus sur les besoins de l’enfant en protection de l’enfance.

Un module est donc prévu aux fins de former les personnels aux 8 besoins fondamentaux de l’enfant, tels que définis dans la démarche de consensus portée par Mme MARTIN-BLACHAIS en 2016 et 2017 et remise à Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes. L’évaluation de la situation des enfants reposera sur ces indicateurs, par une démarche reposant sur le triptyque suivant : évaluation par le prisme de l’équipe pluridisciplaire, évaluation par l’enfant dès lors que possible, évaluation par ses parents ou titulaires de l’autorité parentale.

  • Apports relatifs aux besoins particuliers des enfants en situation de handicap et faisant l’objet d’une mesure d’assistance éducative (double vulnérabilité).
  • Référentiel permettant une évaluation située, différentiant besoins des parents de besoins de l’enfant, dont :
    • Les axes de la parentalité, de D. Houzel (exercice, expérience et pratique de la parentalité).
    • Les théories de l’attachement, de J. Bowlby.
    • Les maltraitances (violences physiques/violences sexuelles/violences psychologiques, exposition à la violence conjugale ou à un environnement violent et effets identifiés grâce aux neurosciences, traite, négligences, maltraitances institutionnelles).
    • Le danger, et risque de danger.
    • La santé et le développement de l’enfant, par tranches d’âge.

Pour en savoir plus sur l’offre 360° des CREAI, cliquez ici