Missions

En tant que lieu-tiers, le CREAI PACA et Corse se situe à l’interface des pouvoirs publics, des structures des secteurs sanitaire, social et médico-social  (associations gestionnaires, ESSMS) et des personnes concernées.

Centre ressource régional, le CREAI PACA et Corse est un organisme privé à but non lucratif (association loi 1901) engagé, depuis 55 ans, au service de l’intérêt général en faveur des personnes en situation de vulnérabilité.

Lieu de rencontres, d’échanges, de réflexions et de co-construction, le CREAI constitue un véritable lieu tiers à l’interface des pouvoirs publics, des différents acteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux, et des usagers.

« Le CREAI, accélérateur d’innovation sociale »

Porteur d’une mission d’observatoire et d’expertise technique, il favorise l’innovation sociale par la formation, l’information, l’appui technique, les études et l’animation du réseau, visant ou soutenant :

  • une évolution durable des pratiques professionnelles,
  • l’amélioration continue de la qualité du service rendu,
  • la transformation de l’offre dans une logique de parcours,
  • le développement de l’autodétermination.
Modèle économique du CREAI PACA et Corse :
  • Une instruction ministérielle annuelle fixe le financement (DGCS et CNSA) du CREAI, versé par l’ARS et la DREETS dans le cadre d’une convention tripartite, pour son fonctionnement, ainsi qu’en direction d’actions ciblées conjointement (études, formations, animations).

L’ARS et la DREETS contribuent potentiellement au-delà de l’instruction ministérielle, selon les chantiers prioritaires de la région.

  • Des collectivités territoriales, dont le Conseil Régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, et plusieurs Conseils Départementaux, soutiennent aussi financièrement le fonctionnement du CREAI.
    .
  • Les adhérents (ESSMS et organismes gestionnaires) peuvent également apporter leur contribution solidaire au CREAI. Cette action leur donnant accès à des tarifs préférentiels sur les prestations du CREAI, ainsi qu’à des services complémentaires (locations de salles, diffusion d’offres d’emploi, communication événementielle…).

L’ensemble de ces financements représente 50% du modèle économique du CREAI. Le reste des produits provient des prestations effectuées au cours de l’année, à travers de la formation, des appuis techniques, des études et journées d’études ou des projets spécifiques  favorisant la diversification des sources de financement.

Ainsi, le CREAI conserve un modèle économique de type entrepreneurial, en lien avec son indépendance de lieu tiers, ce qui lui confère une agilité et une capacité d’adaptation au plus près des besoins des pouvoirs publics, des acteurs et des personnes concernées.